Bodybuilding pour les trapèzes

Bodybuilding pour les trapèzes

Le trapèze peut soulever les épaules ou ramener les omoplates. Leur développement fournit un buste massif et puissant, et certaines formes de travail peuvent également améliorer la force du buste.

Le trapèze supérieur est un muscle très important dans l'apparence générale des bodybuilders. En effet, ils sont très visibles et contribuent à donner au haut du corps une apparence massive et puissante. Outre l'aspect esthétique, ils peuvent également aider à renforcer le cou.

C'est une bonne chose pour les athlètes qui recherchent un corps plus fort, mais ceux qui veulent simplement une silhouette de fitness, qui ne veulent pas avoir cet aspect du pouvoir, peuvent ne pas les entraîner (à moins que la base ait une certaine fragilité ou tension / douleur dans le cou).

Mais dans tous les cas, le développement des trapèzes ne devrait pas être une priorité pour les débutants, car un travail indirect suffit souvent à les développer correctement. En effet, ils sont sollicités lors de certains exercices de dos et d'épaules, et leur surdéveloppement par rapport aux trapèzes moyens et inférieurs (situs dans le dos) peut causer des blessures. Comme toujours en musculation, il faut un bon équilibre entre les différents muscles.

Ainsi, lorsque nous commençons, il est préférable de ne pas les entraîner de manière intensive, de voir comment ils vont réagir et se développer avec un travail indirect, ce qui peut être suffisant pour la plupart des athlètes. Ce n'est qu'après plusieurs mois ou plusieurs années d'entraînement que vous serez en mesure de savoir si vous avez besoin de les entraîner ou non, après avoir pu valider que vous avez un retard sur vos muscles. Il est donc rarement nécessaire de les inclure dans votre formation de poids.

En vivant trop pour travailler, trop pour leur apprendre à contracter efficacement, l'objectif sera également d'éviter que des contractions non désirées ne viennent réduire le travail à accomplir lors de certaines exos du dos ou des épaules. En effet, si, par exemple, sur le côté, les trapèzes travaillent, l'efficacité sur vos épaules sera très rapidement diminuée.

Vous verrez dans ce dossier tous les exercices pour le trapèze, mais également une solution pour améliorer temporairement la force du pectoral et de la colonne vertébrale grâce à un travail rapide et intensif des trapèzes au début de la session.

Même si vous pensez connaître les exercices, regardez-les bien, car beaucoup ne réalisent pas correctement les mouvements de trapze ou ne savent pas les utiliser: soit ils sont trop légers, soit ils se font avec une rotation des épaules. en position haute. Si le premier point n'est pas très dangereux, le second peut par contre abella vos épaules.

Enfin, si vous souhaitez toujours intégrer un entraînement léger au trapèze et / ou si vous avez régulièrement des tensions au cou, faire quelques haussements d'épaules au début de l'entraînement pendant votre chauffage vous permettra d'ajouter un travail très léger direct qui être suffisant pour progresser tout en aidant à soulager les tensions musculaires dans le cou et le haut du dos.

Anatomie des trapèzes et quand les travailler?

Anatomie du trapèze:

Les trappes supérieures servent à soulever les épaules, tandis que les trapèzes central et inférieur aident à resserrer les omoplates et à tirer les épaules vers l'arrière.

Généralement, si ce n'est pas précis, on parle de trapèze supérieur. Voici une image représentant l'anatomie du trapèze:

A partir de quand isoler les trapèzes?

Les débutants devraient se concentrer sur la réalisation d’exercices de base pour augmenter leur masse totale, au lieu de se concentrer sur les petits muscles tels que les trapèzes. L'isolement des trapèzes doit intervenir lorsque les autres muscles du corps sont également bien développés, afin de prévenir un déséquilibre de développement ou de renforcer un aspect de la musculature.

Un déséquilibre des trapèzes au profit de leur partie supérieure place les épaules dans une situation précaire, le rôle des trapèzes moyen et inférieur pour stabiliser l'articulation de l'épaule. Il est donc important de ne pas développer votre trapèze supérieur trop fortement par rapport aux autres trapèzes.

De plus, les trapèzes sont déjà recrutés dans des mouvements tels que l'aviron de Yates, l'échouement ou le menton d'aviron pour les épaules, ce qui devrait être suffisant pour initialement le muscle.

Enfin, les trapèzes trop développés ne sont pas toujours esthétiques, en particulier pour les personnes aux épaules étroites, car ils accentueront encore cette impression d'épaules étroites.

On en parle sur le forum: Bodybuilding trapeze

Dernières publications sur ce sujet:

Début: tirage au menton serré

Variations du dessin au menton serré

Variantes vidéo du tirage au menton serré, pour renforcer le trapèze, mais aussi les épaules.

Début de l'exercice: haussements d'épaules

Vidéo de haussements d'épaules avec la hantise, un exercice de musculation pour renforcer les trapèzes, et principalement …

Règles de base de la nutrition

Surveiller ses routines alimentaires est également une piste inévitable. L’option la plus logique est de vous confier à une diététicienne qui établira les forces et les malfaçons de votre régime alimentaire. Il ne faut surtout pas jeûner ou se priver de tout car le corps interprétera ce fait comme une famine. Or, dans ce cas de est, le corps aura tendance à remplir ensuite tout ce que vous mangerez pour faire ses provisions. Cette technique est donc à double tranchant. néanmoins, ne pas se resservir et mesurer les quantités restent des solutions efficaces pour débuter la période de régime.

Vous vous posez peut-être cette question. Devez-vous dénicher plus loin que le nombre de kcal et la répartition des macronutriments ( protéines, lipides et glucides ) ? La vérité…c’est que vous ne devriez pas. En réalité, il n’y a rien de plus important que les 4 règles que vous avez découvertes dans cet article. Elles participent à 99 % au succès que vous voulez. Tout le reste ne relève que du détail superflu. Je veux dire par là que l’essentiel est de vous assurer que vous absorbez la bonne quantité de calories avec l’apport optimal en terme de protéines, de lipides et de glucides. En vous efforçant évidemment de les trouver dans des aliments de la meilleure qualité possible. Après tout, ce qui compte, c’est que votre alimentation va avec votre exercice et votre ambition prioritaire : faire baisser son imc ou vous tonifier. Ce qui ne montre pas que vous n’allez pas prendre de bourrinage en perdant de la gras, et vice versa. Mais pour le reste, et contrairement à beaucoup d’imagination reçues : Mangez quand vous voulez…n…Autant de fois que cela vous convient. Combinez les aliments comme vous le souhaitez. Le reste n’a jamais été prouvé scientifiquement ou ne a que des fables. Vous savez, les trucs du type « il faut manger 6 fois journalier » pour prendre du muscle. Non sérieux, ça c’est pour les bodybuildeurs qui doivent se doper aux protéines à dimension de journée pour ne pas perdre le bénéfice de leur dernière dose de stéroïdes. Oubliez ça très vite. grignoter tout le temps n’est de toute manière pas bon pour votre système digestif. Vous devez seulement mettre en place vos dîner de la manière qu’il vous faut, qui vous convient et qui se rapporte à votre stage du temps. C’est presque tout.

Laisser un commentaire