Bien construire son dos!

Bien construire son dos!

Quand vous travaillez les grands groupes musculaires, vous le savez
est sage de les solliciter sous différents angles être bon
résultats. Pour les pectoraux, par exemple, il est préférable de faire un exercice
pour le haut des pectoraux, un autre pour le bas des pectoraux, même
ajouter un mouvement pour cibler l'intérieur. Pour le dos
c'est la même chose, il y a plusieurs muscles, il faut donc travailler
différents domaines pour bien le développer.

Les différents muscles du dos

Le dos n'est pas un seul muscle, c'est évident. En réalité,
il a plusieurs gros muscles. Les grandes dorsales, par exemple, qui sont
gros muscles qui constituent une bonne partie de la face postérieure de
votre anatomie. Mais aussi les trapèzes, gros muscles en forme de
losanges, placés du milieu au haut du dos. De plus petite taille, le
gros rond et losanges complètent le tableau, sans oublier les muscles
placé dans le bas du dos, en particulier les recteurs de la colonne vertébrale.

Il est donc facile de comprendre que travailler efficacementil
doit effectuer une formation complète comprenant plusieurs exercices
capable de cibler ces différents domaines. Seulement comme ça vous
obtiendra un développement complet de ce grand groupe musculaire.
En général, on peut diviser le dos en 5 parties principales c'est tout
possible d'en solliciter un.

Partie 1: Les crêtes supérieures

Cette partie est composée du haut des grands dorsaux ainsi que du grand
rond. Il donnera la largeur du dos et représente le sommet du célèbre V
cela peut former votre corps par derrière. C'est donc très
important que la majorité des praticiens cherchent à se développer
priorité.

Pour y arriver, il faut exercices pratiques en prise large, avec un
espace d'au moins la largeur des épaules entre les mains. le
tractions
large
est l'un de ces mouvements, tout comme le
tirage vertical large,
qui est son équivalent à la haute poulie. La barre d'aviron, avec les mains
cartes, est également un exercice qui peut solliciter ce domaine.

Partie 2: Les crêtes inférieures

Cette partie est placée sous la partie 1 et s'étend sur la largeur du dos et
donc le V, jusqu'à la taille.

Pour le solliciter, nous privilégierons les mouvements avec une prise neutre ou
prise inversée
Le panier des mains sera la largeur des épaules. Comme
exercices, nous pouvons mentionner des tractions ou un tirant vertical si vous
préférez la poulie. Mais, ce ne sont pas les seuls depuis ramer le
barre ou avec cintre peut également vous aider à développer les dorsales
plus bas, ainsi que le pull et le bras de traction tendus.

Partie 3: le milieu du dos

Cette partie est au centre de votre dos et comprend la partie inférieure
et moyenne de vos trapèzes, mais aussi les rhombodes. Ces derniers
permettre au dos de montrer une bonne épaisseur lorsque vous regardez de
ct.

Les meilleurs exercices pour développer le milieu du dos sont les
impressions horizontales à prise large, amener la barre à la poitrine à
lieu de l'abdomen.
Vous pouvez donc dessiner horizontalement ou
ramer avec une barre droite ou un guide. Ce dernier exercice peut aussi être
pratique avec deux arrêts en pronation –
licous d'aviron – qu'il faut tirer loin
retour pour que cela soit efficace.

Enfin, pratiquez les mouvements de tirage classiques en plaçant la barre sur
l'abdomen, sollicite également le milieu du dos. Mais si tu veux
vraiment cibler ce domaine et le travailler en plus épais, mieux inclure
des exercices comme ceux mentionnés ci-dessus, dans votre routine.

Partie 4: Le bas du dos

Zone également importante, le bas du dos est une zone spéciale qui fonctionne
assez différent des autres parties. Ce sont les muscles qui le composent
qui sont responsables de l'extension et de la flexion de la colonne vertébrale.

Exercices lombaires

Pour solliciter le bas du dos, il est préférable de pratiquer des exercices
extension de la lombaire ainsi que la
Bonjour. Nous devons alors
pliez bien le buste à la taille et non le bassin.
Le propriétaire et ses variantes est également l’un des exercices phares du travail
cette zone. Évidemment, pour tous ces exercices, il faut commencer par
Des charges légères, pour s'habituer au mouvement et gagner en force. Ce
alors seulement, il faudra augmenter les charges. En faisant le contraire,
vous pourriez vous blesser gravement au dos.

Partie 5: Le trapèze

Bien qu’ils soient en partie travaillés au milieu du dos et celui du
de nombreux mouvements les intéressent, ils méritent qu’ils soient
prêter une attention particulière. En effet, les trapèzes sont importants
pour la posture et représentent généralement un signe de pouvoir.

le meilleur exercice pour cibler les trapèzes est probablement le
haussement d'épaules, qui
consistent à soulever les épaules en tenant une barre de charge. le
aviron
permanent
peut également être pratiqué, avec une poignée de serre, tout comme le
dessiner sur le sol, également avec une emprise de serre. Certains pratiquants
De plus, n’hésitez pas à utiliser l’ascenseur de terre partiel pour
entraîner leur trapèze.

Rappels sur les principes de base

Pour avoir de bons retombées, il n’est pas indispensable d’avoir dizaines de produits différents dans ses armoires. C’est évident qu’il existe un complément pour presque tout, je ne vous dis pas que je ne paie pas des omega 3 de temps en temps par exemple, mais je tenais surtout à vous présenter l’origine du progrès en musculation de façon que vous ne vous dispersiez pas dans la masse de conseils plus ou moins juste autour de vous. Le socle le plus solide reste évidemment une bonne alimentation générale, mais combinée avec certains compléments indispensables, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour atteindre pour terminer vos objectifs athlètes et de ce fait démultiplier votre détermination pour le futur !

Vous vous posez peut-être cette question. Devez-vous dénicher plus loin que la quantité de calories et la répartition des macronutriments ( protéines, lipides et glucides ) ? La vérité…c’est que vous ne devriez pas. En réalité, il n’y a rien de plus important que les 4 règles que vous avez découvertes dans ces idées. Elles contribuent à 99 % au résultat que vous désirez. Tout le restant ne relève que du détail futile. Je veux dire par là que l’essentiel est de vous assurer que vous absorbez la bonne quantité de calories avec l’apport optimal de protéines, de lipides et de glucides. En vous efforçant évidemment de les trouver dans des produits de la meilleure qualité possible. Après tout, ce qui compte, c’est que votre repas s’accorde avec votre entraînement et votre objectif prioritaire : perdre des kilos ou vous muscler. Ce qui ne suggère pas que vous n’allez pas prendre de bourrinage en perdant de la graisse, et vice versa. Mais pour le restant, et contrairement à beaucoup d’imagination reçues : Mangez quand vous voulez…n…Autant de fois que cela vous convient. Combinez les produits comme vous le souhaitez. Le reste n’a jamais été prouvé scientifiquement ou ne contient que des fables. Vous savez, les astuces du type « il faut manger 6 fois par 24h » pour prendre du muscle. Non sérieux, ça c’est pour les bodybuildeurs qui doivent se doper aux protéines à longueur de journée pour ne pas perdre le bénéfice de leur dernière dose de stéroïdes. Oubliez ça très rapidement. manger tout le temps n’est de toute façon pas bon pour votre équipement digestif. Vous devez seulement gérer vos repas de la façon qu’il vous faut, qui vous plait et qui qui soit en conformité à votre cdi du temps. C’est presque tout.

Laisser un commentaire